La numérisation de l'industrie des boissons alcoolisées (Pt 1)

28 juillet 2020
POURQUOI les entreprises de boissons devraient passer au numérique maintenant ou risquer de se laisser distancer

Que vous soyez une multinationale ou une petite ou moyenne entreprise, la numérisation aura eu un impact sur votre entreprise à un moment donné. Il est impossible d'y échapper et si la récente pandémie nous a appris quelque chose, c'est bien que la numérisation est devenue encore plus importante, car les habitudes des consommateurs changent en ligne.

Proposer une expérience client numérique présente de nombreux avantages :

  1. Améliore l'efficacité du service à la clientèle en réduisant le temps de réponse et en
     diminuant les coûts d'exploitation de 25 à 30 %.
  2. Améliore la satisfaction des clients de 33%.
  3. Améliore la crédibilité car vous pouvez facilement afficher les critiques, les témoignages et les cas d'utilisation
  4. Propose de nouvelles façons d'interagir avec les clients et de collaborer avec d'autres entreprises dans le monde entier
  5. Fournit des données et des informations qui peuvent être utilisées pour adapter la communication future avec les clients et prendre de meilleures décisions commerciales
  6. Présence à toutes les étapes du parcours du client, de la sensibilisation à l'achat et à la fidélisation

Bien que je ne puisse pas imaginer qu'il y ait beaucoup d'entreprises qui ne soit pas encore au courant des avantages de la numérisation, je sais que beaucoup hésitent encore à franchir le pas. C'est particulièrement vrai dans le secteur des boissons alcoolisées.

L'année dernière encore, Jon Reay, fondateur et PDG de Rewrite Digital, a fait remarquer (à propos d'une enquête réalisée par l'entreprise) que si 80 % des personnes interrogées reconnaissaient l'importance de la numérisation pour la croissance future, il existe "un écart considérable entre la reconnaissance de la valeur et prise d'action pour la réaliser".

C'est pourquoi, après 15 ans passés dans l'industrie des boissons alcoolisées et constatant le manque d'actions entreprises pour passer au numérique, je suis décidé à mettre sur la table le sujet du pourquoi et du comment de la numérisation dans l'industrie des boissons alcoolisées - tout cela sera exploré dans cette série d'articles.

changement de l'industrie des boissons

La numérisation de l'industrie des boissons alcoolisées est un objectif à long terme.

Dans une étude menée par la Fondation pour la recherche et l'éducation sur l'alcool (Australie), 107 publicités pour des boissons alcoolisées apparaissent en moyenne via des compte personnel Facebook et Instagram en moins d'une heure. Cela fait une moyenne d'une publicité toutes les 35 secondes, et 66 % des publicités comportaient un bouton d'appel direct à l'action tel que "Achetez maintenant" qui redirige vers un site internet.

Depuis 2015, des entreprises renommées du secteur telles que Heineken, Pernod Ricard et Patrón ont considérablement augmenté leur budget de marketing numérique. Patrón s'est également associé à Amazon pour lancer une fonction Alexa appelée Ask Patrón, qui permet aux utilisateurs d'accéder, via une activation vocale, aux recettes de cocktails de Patrón.

La méconnaissance de tout cela peut être décourageante, mais lorsqu'il s'agit de numérisation, je crois qu'il est plus important de le faire maintenant que de le faire parfaitement (du moins pas au début ; vous finirez par y arriver). Il est urgent de numériser votre entreprise de boissons. Une infrastructure numérique solide n'est plus quelque chose qui est simplement "agréable à avoir" - Afin de rester compétitif, cela est maintenant considéré comme une question de "vie ou de mort" pour les entreprises.

Le boom de la vente en ligne d'alcool en 2020

Crédit image : rupixen.com sur Unsplash

Avec les commandes d'alcool à domicile dû à la COVID-19, les consommateurs n'ont plus beaucoup de moyens de se procurer leurs boissons. L'option la plus viable est l'achat en ligne, d'où l'essor des ventes numériques de boissons alcoolisées au cours des derniers mois.

Nielsen rapporte qu'au cours des semaines de mars et avril 2020, les ventes d'alcool en ligne aux États-Unis ont augmenté de 234 % par rapport à la même période l'année dernière.

En fait, l'alcool est le secteur qui connaît la croissance la plus rapide de la vente en ligne parmi les biens de consommation emballés (CPG), et la croissance hebdomadaire s'est poursuivie. - Nielsen

Malgré la fermeture des F&B et des magasins de divertissement, 45 % des Singapouriens ont déclaré dépenser plus que d'habitude en boissons alcoolisées. Au Royaume-Uni, 63 % des consommateurs boivent toujours la même quantité ou même plus au cours de la période couverte par le COVID-19. Ce chiffre passe à 88 % pour les Canadiens.

Face à COVID-19, les marchés sans structure solide pour leur commerce électronique sont les plus touchés. Finalement, les pays qui limitaient l'accès à l'achat d'alcool en ligne - comme la Corée et l'Inde - ont levé l'interdiction. Tel est le constat des affaires dans le paysage actuel ; afin de pouvoir continuer à répondre aux demandes des consommateurs et à couvrir les frais de fonctionement, les entreprises doivent adopter la transformation numérique.

Penser à l'avenir : Après la COVID-19

L'importance du passage au numérique dans l'industrie des boissons alcoolisées va au-delà de la pandémie. Il ne s'agit pas d'une tendance ou d'une phase passagère, mais d'une nouvelle réalité permanente. À partir de maintenant, le commerce électronique des boissons alcoolisées connaîtra un essor à long terme, probablement même permanent.

Bien que de nombreux pays aient commencé à assouplir progressivement les restrictions en matière de confinement, les consommateurs sont prudents et hésitent à recommencer à boire dans les bars, les pubs et les restaurants. Le fait que les points de vente sur place seront soumis à des réglementations de distanciation sociale qui limiteront considérablement leur capacité n'aide pas.

"La consommation d'alcool à domicile restera élevée car le secteur de la restauration mettra du temps à se redresser", déclare Sara Hillstrom, directrice principale du développement des catégories chez Anheuser-Busch. 

Lindsey Andrews, PDG du service de livraison d'alcool Minibar, partage ce même sentiment : "Ce que les chiffres de croissance d'avril nous ont montré, c'est que la livraison d'alcool en ligne est là pour durer".

Qu'on le veuille ou non, la menace d'une troisième vague de COVID-19 plane au-dessus de nous tous. Même dans le meilleur des cas, où le monde se débarrasserait du virus, la route vers la reprise économique sera longue. La seule façon pour les entreprises de rester pertinentes pendant et après cette période difficile est d'adopter la numérisation, d'autant plus que le comportement des consommateurs change et s'adapte après avoir été habitués à voir plus de marques en ligne.

Vous voulez commencer votre transformation numérique ? Dans la prochaine partie de cette série, je donnerai un aperçu des différents domaines dans lesquels les marques d'alcool peuvent se pencher en matière de numérisation, comme la vente en ligne, les médias sociaux, la réalité augmentée, etc.


Lukasz Piotrowski
PDG et fondateur
Lukasz Piotrowski est un entrepreneur dévoué dans les secteurs de l'alcool et de la vente au détail. Il innove constamment en proposant des solutions font tomber les frontières entre la vente au détail en ligne et hors ligne. Après avoir créé les solutions DRNK:AR et Reetail:AR sous la marque Omniaz, il souhaite partager avec vous ses 15 années de connaissances et d'expérience sur la manière de digitaliser l'industrie du détail.